Cyber News


Lundi, 13 Fév 2017

Des cyberattaques sur les banques internationales ont des liens avec les pirates qui ont attaqué Sony en 2014



cyber security

Les spécialistes de la cybersécurité ont trouvé des preuves suggérant que les attaques récentes contre des institutions financières en Pologne faisaient partie d'un effort international de piratage visant des institutions financières aux États-Unis, au Mexique et au Royaume-Uni.


Les opérations de piratage ont commencé à la fin de l'année dernière. Elles se sont basées sur l'installation d'un code non autorisé dans les sites Web appartenant à des régulateurs financiers, puis en utilisant ces sites Web pour attaquer les ordinateurs appartenant à une liste sélectionnée d'institutions financières mondiales.


Les chercheurs ne savent pas exactement combien de banques ont été compromises ou si elles ont subi des pertes financières. Néanmoins, ils disent que l'attaque semble faire partie d'un effort de piratage bien organisé et large qui a des liens avec d'autres attaques, y compris le piratage dévastateur de 2014 qui a détruit les systèmes et exposés des messages électroniques de Sony Pictures Entertainment.


Les chercheurs de BAE Systems et de Symantec disent qu'une partie de l'infrastructure logicielle et Internet dans le Global Effort a également été utilisée dans l'attaque de Sony et, plus récemment, dans d'autres attaques contre des banques en Asie. Selon Kaspersky Lab ZAO, une société russe de cybersécurité, les chercheurs en sécurité appellent le groupe lié à la Corée du Nord qui est derrière ces attaques "Lazarus".


Les attaques ont commencé en octobre en compromettant le site Web de l'Autorité polonaise de supervision financière. Les pirates ont programmé ce site Web pour attaquer les ordinateurs, appartenant à des banques, qui ont visité le site.


Les attaques ont également compromis un site Web appartenant à l'autorité de réglementation financière du Mexique, la Commission nationale des banques et des valeurs mobilières et une banque publique en Uruguay.



Source :
Cyberattacks on International Banks Show Links to Hackers Who Hit Sony